Romain, Maxime et Lucas, un triumvirat artistique

Capture d’écran 2016-06-06 à 23.51.39 Capture d’écran 2016-06-06 à 23.51.54 Capture d’écran 2016-06-06 à 23.52.03

Romain, Maxime et Lucas se rencontrent durant leur formation à la Scène sur Saône de 2010 à 2013. Durant ces trois ans ils ont pu travailler des textes contemporains ainsi que la tragédieet la création collective. En parallèle Maxime et Lucas créent la Cie S’en Mêle avec laquelle ils mettront en scène et joueront différents spectacles. Durant les derniers mois de formation Maxime met en scène « Visage de Feu » de Marius Von Mayenburg et confit deux des rôles à Romain et Lucas.

Dans le même temps, chacun a aussi fait son chemin et ses propres expériences.

Maxime, par exemple, a rejoint l ‘équipe de la Compagnie de la Commune pour la création de « Funérailles d’Hiver » d’Hanokh Levin, mis en scène par Béatrice Bompas. Se questionnant aussi sur le rapport passé/présent, il est actuellement en licence d’histoire afin de compléter sa formation pratique de comédien par une solide base théorique.

Lucas a travaillé lui entre autres, sur  « Le Roi Lear »  mis en scène par Christian Schiaretti ou encore avec La Fura Dels Baus sur leur création « Murs ». Attiré également par le cinéma, il participe à plusieurs courts et longs-métrages. Il travaille actuellement le théâtre physique avec la compagnie parisienne Théâtre ZERO.

Enfin, Romain a joué dans plusieurs pièces contemporaines dont « Quand la viande parle »  de Bruno Allain, « Les Mauvaises Herbes »  (prix d’écriture Beaumarchais) de Eva Bondon, « La Dernière Torture » de André De Lorde et d’Eugène Morel. En tant qu’auteur et metteur en scène il a expérimenté sur la matière monologue à l’occasion d’un spectacle « EffrontéS », qui a joué à plusieurs reprises notamment lors de festivals mais également au sein d’une prison.

Toujours à la recherche de nouvelles expériences, ils se lancent donc dans l’aventure du Murmure des Statues pleins d’envie et de curiosité.

http://www.facebook.com/lf.fernandezlucas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *